Fréquence-Bourse  le Livre Portail du coaching boursier  


Gestion du capital Money Management

La gestion du capital ou money management ainsi que la gestion de la position ou risk management représentent les clés de la réussite en matière d’investissements boursiers.

Dans une première étape, généralement après quelques déboires, un intervenant parvient à déterminer le style et l’horizon temporel correspondant à sa résistance psychologique. Dans un deuxième temps, la nécessité de systématiser son intervention le conduit à définir son système d’investissement personnalisé.


Les critères définissant un système efficient sont simples :

  • L’usage systématique de ses règles aboutit, sur une période prédéfinie, à des résultats positifs (espérance de gain).
  • La taille de chaque position est optimisée en fonction du capital et de la résistance psychologique de l’intervenant.
  • Le choix des titres est dépendant de l’horizon temporel d’intervention mais s’effectue uniquement sur des critères formalisés dans une « Fiche d’intervention ». Ces critères sont déterminés sur la base d’une analyse fondamentale (LT, MT) et / ou d’une analyse technique (CT, TCT).
  • L’entrée en position (timing) se base sur l’analyse technique et l’analyse événementielle en y associant, si nécessaire, des réflexions d’analyse contrarienne.
  • La gestion de la position prévoit initialement toutes les conditions de sortie.
  • Le suivi de la position se base sur un contrôle systématique des signaux de renversement de tendance prédéterminés et de l’événementiel associé.

    Un processus d’intervention de ce type a pour objectif principal de limiter l’influence de l’émotionnel dans toutes les phases de la transaction.

    Le Concept d’espérance de gain

    Le concept d’espérance de gain se base sur les six facteurs principaux composant un système de trading. Parvenir en quelques lignes à en réaliser une synthèse compréhensible est une gageure. D’ailleurs, au début du chapitre 6 de son ouvrage « Réussir en trading », Van K. Tharp déclare « c’est probablement le chapitre le plus difficile à comprendre ». Le concept d’espérance de gain se compose en pratique de six éléments complémentaires et indissociables :

  • La fiabilité (ou pourcentage de positions gagnantes).
  • La taille relative des profits comparés aux pertes .
  • Le coût d’engagement dans une opération.
  • La fréquence d’intervention (ou facteur d’opportunité).
  • La taille du capital disponible.
  • Le modèle de définition de la taille de la position.

    Point primordial : la taille des positions doit être calculée afin de permettre au système de réaliser un nombre de transactions suffisant pour garantir à long terme l’espérance de gain.

    Concept de taille de position

    Afin afin de survivre aux aléas des mauvais signaux, il est primordial de limiter son risque par opération à un pourcentage du capital disponible. La taille de la position doit permettre de supporter une longue série de pertes sans destruction totale du capital risqué (game over).

    Les paragraphes de Fréquence Bourse vont détailler ces principes …


    Toutes les techniques évoquées ont leur utilité mais aucune n’est indispensable. Le seul ouvrage permettant d’en comprendre l’imbrication et l’intérêt est actuellement Fréquence Bourse.

    Vous pourrez ensuite vous lancer dans une étude beaucoup plus approfondie de ce sujet en acquérant :

  •  
    Jean-Pierre Vickoff
    Vickoff@noos.fr