Fréquence-Bourse  le Livre Portail du coaching boursier  


AT Chartisme

L'analyse technique (AT) étudie le marché dans ses aspects morphologiques et psychologiques (alors que l’analyse fondamentale étudie le titre dans ses aspects économico-financiers). En observant l’évolution de la force relative de l’offre et de la demande, matérialisée par le cours du titre, l'AT s’attache à prévoir les tendances et, notamment, le timing de leurs retournements.

Note  - Certains considèrent l'apparition de tendances comme un comportement mimétique d’investisseurs constatant un début de mouvement et s’employant alors à le suivre. D’autres interprètent l’évolution initiale des prix comme la conséquence d'une information pertinente exploitée par des personnes informées, voire des initiés.

Il est aussi possible de considérer que tout système prédictif a une influence sur les cours. Dans cette optique, les tenants de l’AT constatant la matérialisation sur leur graphe de seuils psychologiques (résistance et support) rendront la prédiction auto-exécutoire, en achetant et vendant lorsque le cours se rapprochera des bords du canal de tendance. Sur le plan de sa mise en œuvre, l'analyse technique se fonde simplement sur deux principes :

  • D'une part, sur l'étude des représentations graphiques répertoriées sous forme de configurations caractéristiques permettant de mettre en évidence une tendance probable et une amplitude de mouvement.
  • D'autre part, sur des paramètres d’anticipations statistiques permettant de valider la force d'un mouvement et d'anticiper son possible retournement.

    L’AT est avant tout un outil d'aide à la décision appliqué à l’évolution des cours. Des logiciels puissants, dont les représentations visuelles deviennent de plus en plus sophistiqués permettent d’instrumenter cette approche (d'autres outils sont plus simples mais nécessitent un minimum de temps d'apprentissage exemple de l'illustration suivante).


    Plusieurs postulats sous-tendent et justifient la pertinence de l’analyse technique :
    • Les cours intègrent naturellement l’ensemble de l’information macro et micro économique.
    • Les cours cristallisent un rapport de force momentané entre les acheteurs et les vendeurs.
    • Les cours oscillent essentiellement en fonction du comportement psychologique des intervenants tentant d’évaluer l’impact d’aspects événementiels.
    • Les cours prennent en compte, sans chercher de justification,le rationnel comme l’irrationnel.

    L'AT comprend essentiellement trois grandes catégories d’approches :
    • L’analyse technique chartiste
    • L’analyse technique moderne
    • L’analyse technique cyclique et psychologique

    Note - L'AT ne se borne pas à fournir des signaux d'achat ou de vente. Indirectement, elle permet de discipliner l’intervention en évitant à la réaction émotive de paralyser l’investisseur ou de le pousser à des réflexes inconsidérés (selon le dicton " votre pire adversaire sur les marchés, c'est vous ! "

    L’analyse chartiste classique

    L’analyse chartiste classique, premier sous ensemble de l’AT, fait essentiellement référence à des figures types, pour mettre en évidence les éléments reflétant la psychologie des intervenants.

    Les constructions techniques " remarquables " à ce titre se composent d’une séquence de fluctuations des cours formant une figure typique avec une signature identifiable. Selon John BollingerL’identification des formations se réfère au processus par lequel on reconnaît des événements récurrents. Ceux-ci ont typiquement une signature composée d’un certain nombre de pièces discrètes qui, lorsqu’elles sont combinées en séquences spécifiques, nous permettent d’identifier la formation et d’agir en conséquence. Ces formations réapparaissent rarement, voire jamais, à l’identique. Elles tendent plutôt à réapparaître sous une forme similaire. "

    Sont traités avec des exemples et les commentaires des meilleurs intervennants de Pro-AT :
    1. Les supports et les résistances
    2. Les familles de figures chartistes :
      • Figures de tendance et consolidation
      • Figures de retournement
      • Autres figures dérivées
    3. Les indicateurs graphiques
    4. Moyennes mobiles
    5. Bandes de Bollinger

    Toutes les techniques évoquées ont leur utilité mais aucune n’est indispensable. Le seul ouvrage permettant d’en comprendre l’imbrication et l’intérêt est actuellement Fréquence Bourse.



    Panorama des figures chartistes
    Quelques figures expliquées
    Exemple d'instrumentation

    Vous pourrez ensuite vous lancer dans une étude beaucoup plus approfondie de ce sujet en acquérant :

  •  
    Jean-Pierre Vickoff
    Vickoff@noos.fr