Fréquence-Bourse  le Livre Portail du coaching boursier  


Analyse fondamentale                      *** IAS / IFRS ***

L’AF s’appuie sur une approche englobant, au-delà des aspects comptables et financiers, de nombreux autres éléments : économiques, géopolitiques ainsi qu’événementiels. Cette forme d’analyse influence toujours 90 % des décisions d’investissements.

L’amplitude du champ d’investigation situe l’analyse fondamentale au croisement de nombreuses disciplines. La pertinence du résultat impose donc des recherches pouvant s’avérer longues et complexes. Aussi, il n’est pas recommandé de réaliser personnellement ce type d’études, mais plutôt de les obtenir à partir des périodiques spécialisés ou par la consultation des nombreux sites professionnels publiant sur Internet.

Afin d’en faciliter la compréhension, l’analyse fondamentale est structurée dans cet ouvrage en deux approches distinctes :

  • une approche économique,
  • une approche financière

    L’approche économique appréhende les corrélations entre l’entreprise, son secteur, les indices boursiers dans lesquels elle est positionnée, ainsi que l’ensemble des éléments de sa stratégie commerciale.

    L’approche financière analyse les comptes des sociétés en se basant sur des critères comparatifs tels que, les bénéfices (réalisés et prévisionnels), les dividendes distribués, les chiffres d'affaires, la valeur de l'actif, le rendement sur le capital, les marges bénéficiaires, etc.

    NOTE. – L’approche événementielle consiste à prendre connaissance de l’actualité. Cette actualité peut être passée ou éventuellement à venir. Elle peut être obligatoire (annonces légales) ou discrétionnaire, planifiée comme impromptue (avertissement sur résultats). Elle impacte souvent les éléments étudiés par l’approche financière. Cette approche a été traitée dans le premier chapitre.

    L'analyse fondamentale aide à sélectionner les valeurs à fort potentiel à moyen ou long terme. L'analyse technique indique le meilleur timing en évitant d'investir sur des valeurs sans tendance. L’analyse événementielle met en évidence l’actualité et les risques ayant un impact potentiel sur la valorisation de l’investissement.

    L’analyse fondamentale a l’ambition de répondre à la question : faut-il acheter ou vendre ? alors que l’analyse technique tente de répondre à la question : quand faut il acheter ou vendre.

    L’approche financière (extraits)

    L’AF permet notamment de se prononcer sur l'autonomie financière de l'entreprise, sur sa liquidité et sa solvabilité. Cette analyse du " passé " intègre aussi le " présent prospectif " pour tenter d’anticiper l'avenir.

    En plus des évolutions du chiffre d’affaires et des Bénéfices, l’investisseur classique se limite généralement à l’étude d’un ou deux chiffres parmi les cinq principaux ratios de valeur de marché.

    Le EPS (Earnings per share) ou en français BPA (Bénéfice par Action) permet de comparer les résultats des exercices fiscaux en excluant les changements affectant le capital (BPA = Bénéfice net / nombre d'actions).

    Le PER (Price Earning Ratio ou P/E) mesure le nombre de fois que l’on paye le BPA pour acheter l’action. Le PER s’apprécie selon deux critères : le BPA attendu pour l'exercice fiscal et le taux de croissance escompté pour les années à venir (PER = Cours de bourse / BPA).

    NOTE. – Le PER de la plupart des valeurs technologiques liées à Internet n'est pas calculable sur des pertes. Pourtant, les meilleures performances boursières aux USA ont été réalisées ces dernières années sur des valeurs déficitaires. Ce paradoxe n'est qu'apparent puisque le marché anticipe en fait un PER futur positif.

    Figure 2. – Boursorama informations financières d'un titre

    Le rendement (en anglais yield) mesure le rapport du titre en regard de son prix d’achat (Rendement = Dividende + Avoir Fiscal / Cours de l'action). Un rendement élevé est la conséquence d’une faiblesse du cours de bourse ou d’un généreux taux de distribution. Inversement, un rendement faible peut être le fait d'une valorisation élevée de l'action comme d'une politique de distribution peu généreuse.

    Le Pay out est un ratio à comparer au rendement pour améliorer son évaluation (Pay out = Dividende par action / BPA).

    L’aboutissement de l’analyse fondamentale se matérialise dans une synthèse estimant la valeur d’une société en regard de son niveau de valorisation actuel. Dans le cas d’une divergence, l’intervention d’investissement pourra alors se faire en parfaite connaissance de l’opportunité de gain potentiel.

  • Approche économique
  • Le style " Value " ou " Croissance "
  • Le consensus " analystes "



    AF indicateurs économique (Cambiste.info)
    Analyse Fondamentale : Recherche express (Symphonis)
    Evénementiel(Boursorama)
    Map du CAC 40(Fininfo)
    Bilans et informations légales (Bilans.net)
    Toutes les techniques évoquées ont leur utilité mais aucune n’est indispensable. Le seul ouvrage permettant d’en comprendre l’imbrication et l’intérêt est actuellement Fréquence Bourse.

    Vous pourrez ensuite vous lancer dans une étude beaucoup plus approfondie de ce sujet en acquérant :

  •  
    Jean-Pierre Vickoff
    Vickoff@noos.fr